mardi 17 avril 2012

Pourquoi faut-il attendre pour sucrer les fraises ?


Depuis quelques semaines déjà, les fraises ont fait leur ré-apparition sur les étals des supermarchés. Rien de tel pour m'énerver ! Car la vraie saison de la fraise n'est pas encore là.

Au mois de Mars et d' Avril, la fraise vient le plus souvent d' Espagne, voire du Maroc ou d'Italie et elle est rarement goûteuse. Son prix attractif fait qu'elle se vend facilement mais que cache-t-il ?

La fraise de Février et de Mars est produite de façon intensive ( ce qui permet de réduire son prix de vente !) en serre chauffée ou sous tunnel en plastique pour les pays les plus chauds, sur des semis hors-sol sans terre véritable, avec une utilisation massive d'eau pour irriguer les plants et faire qu'ils se développent plus rapidement. Au delà de l'impact environnemental, on ne peut plus déplorable, de cette culture, le fruit produit, à l'instar d'une grosse partie de nos fruits et légumes, est cotonneux et sans parfum.

De plus, il est cultivé dans des pays où la main d'oeuvre est moins onéreuse qu'en France et où bien souvent, les travaux dans les serres sont confiées à des travailleurs immigrés sur-exploités.

Cerise sur le gâteau, ces fruits produits à très bas-coût au Sud du bassin méditerranéen, nécessitent ensuite d'être transportés jusqu'en France, ce qui augmente encore l'impact carbone du produit.

Est-il vraiment nécessaire de faire parcourir en moyenne quelques 500 kilomètres à des fraises sans aucun parfum, qu'il faudra nécessairement
sucrer et re-sucrer pour pouvoir les manger en Mars ou en Avril ?


Avons-nous si peu de patience qu'il nous faille nous ruer ainsi sur ces belles sans saveurs au lieu d'attendre Juin pour goûter nos belles françaises, gariguettes et autres maras, rougies au soleil, gorgées de vitamines et de sucres et qui mûriront, pour les variétés les plus tardives, jusqu'en Automne, nous offrant plus de 4 mois de bonheur sans ruiner pour autant notre pécule*.

Une ode à la fraise française, me direz-vous !

Non, plutôt une ode aux produits de saison, une ode pour consommer plus vrai, plus local et plus sain, une ode pour une fraise de Juin que vous n'aurez pas besoin de sucrer !


* Achetés en pleine saison, les fruits et légumes sont beaucoup moins chers et le rapport qualité-prix est meilleur.

4 commentaires:

hameline a dit…

Mais même la fraise de juin, de France, est produite en serre (rentabilité oblige, à cause des maladies ou autres plaies de la... nature !), faut être naïf pour croire le contraire !!! Quant à sucrer les fraises, j'espère que j'ai encore beaucoup d'années devant moi avant de le faire ;)))
Hameline

... Coralie a dit…

D'accord, les fraises françaises sont aussi produites sous serre ( d'ailleurs, la preuve, on trouve aussi des fraises françaises actuellement) mais pas toutes. Acheter local au marché, aux petits producteurs, cultiver son jardin, pour continuer dans les expressions imagées, nous évitera peut-être de sucrer les fraises trop tôt !!!

PatrickM-Photos-JzzM a dit…

Mais alors quel est le bon choix ,
sous serre en Espagne or sous serre en Bretagne ?
Et la gariguette ? elle pousse aussi en espagne ?
PZH

... Coralie a dit…

Je pense que le bon choix entre 2 produits sous serre est le choix du produit français, ne serait-ce que pour des raisons écolo ( côut de transport réduit, main d'oeuvre mieux payée)